Langue

Déclaration de Maurice KAMTO sur le risque d’effondrement de la filière tomate au Cameroun face de l’incapacité du gouvernement à prendre les mesures de soutien conséquentes

L’économie camerounaise souffre, plus que par le passé, de l’incompétence, de la corruption endémique et du pillage de certains hauts responsables du pays, aggravés aujourd’hui par la crise du Covid-19 et l’absence des mesures de soutien de l’Etat, au contraire de ce qu’on observe dans tous les organisés et effectivement dirigés...

Déclaration de Maurice KAMTO sur les contacts non officialisés entre les leaders séparatistes emprisonnés et le Gouvernement

Le public a appris, par des voies non officielles, que le 02 juillet 2020 il y aurait eu un contact entre le Gouvernement et des leaders séparatistes anglophones actuellement emprisonnés à la Prison Principale de Yaoundé, conduits par Monsieur Sisiku AYUK TABE, en vue d’un cessez-le-feu. Cette rencontre serait la conséquence de l’appel au « Cessez-le feu mondial » lancé le 23 mars 2020 par le Secrétaire général des Nations Unies dans le cadre de la lutte contre la pandémie de la COVID-19 et de la résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies appelant à une trêve mondiale dans les conflits armés, adoptée le 1er juillet 2020, qui appelle « toutes les parties prenantes à des conflits armés à débuter immédiatement une pause humanitaire durable pendant au moins 90 jours consécutifs »...

Déclaration de Maurice KAMTO sur les explosions répétées dans la capitale Yaoundé

Après l’explosion d’une première bombe dans la nuit du 30 juillet, au quartier Tsinga à Yaoundé, l’explosion de deux engins explosifs, dans la nuit du 20 au 21 juin 2020 aux quartiers Melen et Emana, la capitale de notre pays a encore été secouée, dans la soirée du jeudi 02 juillet 2020, au lieudit « Rond-Point Damas », par l’explosion d’une bombe artisanale qui aurait fait au moins quatre blessés...

Déclaration de Maurice KAMTO sur l’arrestation arbitraire suivie de la torture à mort de Samuel ABUWE AJIEKA dit « Samuel WAZIZI »

Le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) a appris avec consternation et stupeur, le décès révoltant du journaliste Samuel ABUWE AJIEKA, dit « Samuel WAZIZI », annoncé le 02 juin 2020. M. ABUWE AJIEKA avait fait l’objet d’une arrestation arbitraire le 2 août 2019 à Buea, dans la Région du Sud-Ouest, suivie de sa détention au secret depuis le 7 août 2019, détention au cours de laquelle il a subi les pires actes de torture et des traitements cruels, inhumains et dégradants qui ont entraîné sa mort...

Succession de gré à gré: le Président élu Maurice KAMTO appelle à la mobilisation générale et à la vigilance du peuple du changement

Mes chers compatriotes,

A maintes reprises, et récemment encore dans mon adresse du 19 mai 2020, j’ai attiré votre attention sur les manœuvres visant à organiser la succession de gré à gré à la tête de notre pays. Je puis vous dire aujourd’hui que les choses se précisent. Les artisans du gré à gré sont plus que jamais à l’œuvre. Par ce biais, ils veulent accélérer le cours de l’histoire à leurs fins, au mépris de toutes les règles démocratiques de dévolution du pouvoir et des souffrances du peuple camerounais, je voulais dire de vos souffrances...

Déclaration du président élu Maurice KAMTO à l’occasion de la fête nationale du 20 mai 2020

Mes chers compatriotes,

C’est dans la tristesse et la désolation que notre pays est entrain de vivre sa fête nationale, ce 20 Mai 2020, traversé qu’il est par de violents soubresauts.

Le Gouvernement en place continue d’imposer aux braves populations du Nord-Ouest et du Sud -Ouest cette guerre civile violente, barbare et inutile, qu’il a lui-même déclenchée à la suite des mouvements protestataires de novembre 2016, et dont le tribut est lourd et déplorable à plusieurs égards. Les témoignages des dégâts sont accablants : la multiplication des massacres de populations civiles innocentes, dont l’un des plus récents et emblématiques est celui perpétré à Ngarbuh le 14 Février par l’ armée, le cortège des victimes civiles et militaires de cette guerre; le drame de milliers de nos compatriotes réfugiés au Nigeria et la détresse de centaines de milliers de déplacés internes...

Communiqué du Porte-parole sur le refus du Ministre de la Santé du régime illégitime de recevoir le don du citoyen Camerounais Maurice KAMTO

Il y a quelques jours, le Président élu Maurice KAMTO, en l’occurrence en sa qualité de citoyen ordinaire, a procédé à la remise d'un don personnel important à l'initiative Survie-Cameroon Survival Initiative (SCSI).

Au terme de son allocution de circonstance lors de la cérémonie de remise de ce don au Président du Comité de gestion de SCSI, Maurice KAMTO a pris note avec appréciation que le Président du Comité de Gestion de SCSI, monsieur Christian PENDA EKOKA, se disposait à remettre, sans délais, le don reçu au Ministre de la Santé Publique (MINSANTÉ), et allait engager aussitôt les démarches en ce sens une fois la cérémonie de réception du don terminée. C’est avec étonnement que Maurice KAMTO a découvert, comme d’autres, le refus par le MINSANTÉ d’accueillir les dons de SCSI pour des motifs incompréhensibles. Dons pourtant forts utiles en particulier pour le personnel soignant des formations sanitaires du pays. « L’hôpital qui se moque de la charité », comme dirait l’adage...