Langue

Déclaration du MRC sur le report annoncé des élections législatives, et peut-être des municipales

Dans une déclaration prémonitoire de 2017 intitulée «Le MRC et le peuple camerounais disent non au glissement du calendrier électoral prévu en 2018!», dans laquelle je reprenais un passage de mon adresse aux Camerounais du 29 décembre 2016, j’affirmais: «l’année 2017 constitue le dernier virage avant l'année électorale cruciale de 2018. En effet, l'année 2018 verra l’organisation du scrutin sénatorial en avril, des législatives et municipales en septembre et de la présidentielle en octobre. A ces scrutins, on pourrait ajouter, si le calendrier électoral n’était pas considéré comme un secret d’État par le pouvoir, les élections régionales...

Le plan d’assistance humanitaire d’urgence pour les régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest rendu public est une mise en scène diplomatico-humanitaire qui trahit le double langage du Gouvernement et son entêtement dans l'option guerrière

Le Gouvernement a rendu public, le 20 juin 2018, un Plan d’assistance humanitaire d’urgence dans les régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest. 2018-2019. Ce document est présenté comme une réponse à la crise sociopolitique qui secoue les deux régions anglophones de notre pays depuis bientôt deux ans

Message de Maurice KAMTO aux Migrants Camerounais à Athènes, Lesbos et Rome, à l'occasion de la Journée Mondiale des Migrants

 

Chers frères et sœurs, Mes chers compatriotes,

Je viens tout droit du Cameroun, à l'occasion de la journée mondiale des Réfugiés que l'on commémore aujourd'hui, 20 juin, alors que dans notre pays on semble  ignorer votre existence. Qui parle de votre présence massive ici dans les îles grecques et en d'autres lieux de ce pays, en Europe, en Afrique du Nord, au Nigeria, où un conflit fratricide a contraint nombre de nos compatriotes anglophones à trouver refuge ?


Maurice KAMTO s'adresse aux Camerounais réfugiés au Nigéria, à l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés

Chers frères et sœurs,

Mes chers compatriotes,
Le 20 juin est la journée consacrée chaque année à la commémoration du courage et de la résilience des réfugiés dans le monde, forcés par la barbarie et l’intolérance des gouvernants à prendre le chemin de l’exil. C’est également l’occasion de faire un bilan sur la situation des réfugiés.  Selon le HCR, 65,6 millions de personnes ont été déracinées à travers le monde à la fin 2016, du fait de confits et de persécutions...

Communiqué du MRC sur l'interdiction de la projection du documentaire sur l'itinéraire de Maurice KAMTO

Le MRC informe les personnes invitées à la projection du documentaire sur l'itinéraire de M. Maurice KAMTO, candidat à la prochaine élection présidentielle du mois d'octobre 2018, prévue ce vendredi 15 juin à 18 heures à MASSAO PALACE hôtel, et pour laquelle des invitations nominatives avaient été envoyées, que ladite projection est déportée à son siège, sis à DISPENSAIRE-ODZA CE MÊME JOUR A 18 heures, suite à une interdiction arbitraire de facto des autorités administratives appuyées par les forces de police...

Déclaration du MRC sur le massacre du 25 mai 2018 dans le village martyr Menka, et sur la sanglante guerre civile dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest

Même si par la force des choses les Camerounais semblent s'accoutumer, malheureusement, aux images insoutenables de soldats tués, décapités..., de jeunes tués et abandonnés dans la nature, aux prises d'otages utilisés aux fins de chantages, aux incendies d'écoles, etc., ils ont été bouleversés par les horreurs commises dans la nuit du 25 mai 2018 à Menka le village martyr du département de la Mezam dans le Nord-Ouest...

Au sujet de la détresse de milliers de jeunes camerounais victimes de l’escroquerie des responsables de la MIDA

Depuis bientôt deux (02) semaines, l’actualité nationale est animée par une affaire scabreuse d’escroquerie, mêlée d'esbroufe. Jamais une affaire portant atteinte à l’épargne des Camerounais en général et des jeunes en particulier n’avait eu un aussi grand écho. Et pour cause, elle touche pas moins de 11.835 souscripteurs (associations et individus) et porte sur un montant de 12.798.825.000 FCFA.