Langue

warning: Creating default object from empty value in /home/mrcparty/www/sites/all/modules/i18n/i18ntaxonomy/i18ntaxonomy.pages.inc on line 34.

Actualités

Conférence de Presse de Maurice KAMTO sur les exactions, les exécutions arbitraires et le Mensonge d’état : le Ministre de la Défense, Paul Biya, le chef d’état-Major des Armées et les instructeurs israéliens du BIR doivent s’expliquer!

Au mois de juin-juillet dernier ont circulé sur les réseaux sociaux, les images insoutenables de l'exécution sommaire de deux femmes et, comble d'horreur, de leurs enfants en très bas âge, parmi lesquels un nourrisson que sa mère portait dans son dos, suivant la tradition de nos mamans africaines.  La première femme victime du peloton d'exécution, que l'on peut voir en rouge sur les images s'appelait ZOUMTEGUI NDOMOKO.  La seconde,  se nommait  KELOU MANATSAD.  Les deux femmes ont été tuées par des militaires camerounais, en avril 2014. Elles ont été enterrées, avec leurs bébés au pied de la montagne dénommée "Vizi Kolor  Vegabi"...

Déclaration de Maurice KAMTO sur la polémique de la vidéo impliquant les forces de défense Camerounaises et appel au respect de la vie privée du Pr. Mathias Eric OWONA NGUINI

Une étonnante polémique a suivi la diffusion sur les réseaux sociaux, en juin dernier, d'une vidéo montrant les images insoutenables de l'exécution par des hommes en armes et en tenues militaires, dans l'Extrême-nord du pays, de deux femmes, un enfant en bas âge et un nourrisson porté au dos par sa mère... 

Déclaration de Maurice KAMTO sur les inondations à Douala, Maroua et Limbé

J’ai appris avec grande tristesse et une profonde consternation les nouvelles relatives aux multiples inondations à travers le pays particulièrement à Douala, Limbé et Maroua dans la nuit du 24 au 25 juillet dernier.


Ces inondations ont causé la mort d’au moins 6 personnes à Limbé, d’un bébé de 9 mois emporté par les eaux à Douala ainsi que de nombreux dégâts matériels évalués à plusieurs centaines de millions de francs CFA tant à Limbé qu’à Douala et 700 maisons détruites à Maroua entrainant de milliers de sans-abris dans ces villes et une perturbation de l’activité économique dans l’ensemble de la sous-région...

Maroua: Cavaye Yeguie Dibril, des Ministres et des autorités administratives préparent les camerounais à la terreur en cas de défaite de M. Biya le 07 octobre prochain

Le samedi 14 juillet 2018 à Maroua, Monsieur CAVAYE YEGUIE Djibril, Président de l’Assemblée Nationale, troisième personnalité de l’Etat et membre du bureau politique du parti de monsieur BIYA a, à la tête d’une horde de voyous arborant la tenue du RDPC avec les effigies du candidat BIYA et sous les ovations des ministres de la République  et autres élites organiques originaires de l’Extrême-Nord, des représentants de l’Etat et  des forces de défense et de sécurité, procédé devant les caméras et en joie, comme sous le REGIME NAZI, à un autodafé des T-shirts et  pancartes aux couleurs du MRC...

Maurice KAMTO visite les réfugiés Camerounais du camp de MORIA dans l’île de Lesvos en Grèce

À l'occasion de la journée internationale des réfugiés qui s’est célébrée le 21 juin 2018, le Président du MRC a rendu visite aux réfugiés camerounais et africains dans un camp en Grèce. Par ce geste, il voulait toucher du doigt la réalité quotidienne de ces compatriotes en quête d’un bonheur incertain, loin de leur pays natal...

Déclaration du MRC sur le report annoncé des élections législatives, et peut-être des municipales

Dans une déclaration prémonitoire de 2017 intitulée «Le MRC et le peuple camerounais disent non au glissement du calendrier électoral prévu en 2018!», dans laquelle je reprenais un passage de mon adresse aux Camerounais du 29 décembre 2016, j’affirmais: «l’année 2017 constitue le dernier virage avant l'année électorale cruciale de 2018. En effet, l'année 2018 verra l’organisation du scrutin sénatorial en avril, des législatives et municipales en septembre et de la présidentielle en octobre. A ces scrutins, on pourrait ajouter, si le calendrier électoral n’était pas considéré comme un secret d’État par le pouvoir, les élections régionales...

Le plan d’assistance humanitaire d’urgence pour les régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest rendu public est une mise en scène diplomatico-humanitaire qui trahit le double langage du Gouvernement et son entêtement dans l'option guerrière

Le Gouvernement a rendu public, le 20 juin 2018, un Plan d’assistance humanitaire d’urgence dans les régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest. 2018-2019. Ce document est présenté comme une réponse à la crise sociopolitique qui secoue les deux régions anglophones de notre pays depuis bientôt deux ans