Langue

warning: Creating default object from empty value in /home/mrcparty/www/sites/all/modules/i18n/i18ntaxonomy/i18ntaxonomy.pages.inc on line 34.

Actualités

Déclaration de Maurice KAMTO suite au décès de Son Éminence le Cardinal Christian WIYGHAN TUMI

J'ai appris avec une grande tristesse le décès de Son Éminence le Cardinal Christian WIYGHAN TUMI, premier Camerounais parvenu à ce très haut niveau de distinction et de responsabilité au sein de l'Eglise Catholique romaine, survenu au petit matin du samedi 03 avril 2021..

 

Le Président Élu Maurice KAMTO rend hommage à Paul Eric Kingue et demande aux militants du MRC de respecter sa mémoire

J'ai appris avec consternation la disparition précoce de monsieur Paul Éric KINGUE, survenue dans la nuit de dimanche 21 à lundi 22 mars 2021, à Douala des suites de maladie.

Lors de l'élection présidentielle d'octobre 2018, j'avais confié à Paul Éric KINGUE la direction de ma campagne électorale. Dans cette fonction il a fait montre d'une fougue exceptionnelle...

Appel du 1er mars 2021 du Président Maurice KAMTO au rassemblement des partis politiques, organisations de la société civile, la diaspora et citoyens pour la contribution à une modification consensuelle du système électoral

Au lendemain de sa participation au double scrutin législatif et municipal du 30 septembre 2013, organisé quelques mois seulement après sa création en août 2012, le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) avait produit un rapport exhaustif sur les réformes nécessaires du Code électoral, à la lumière des insuffisances graves révélées par sa mise en œuvre à l’occasion dudit scrutin. Il adressa ce rapport à la Présidence de la République, au Gouvernement, à ELECAM ainsi qu’à diverses autres institutions nationales et internationales par des moyens laissant trace...

Le Président Maurice KAMTO s'insurge contre les députés RDPC et ses alliés qui demandent la déportation des réfugiés politiques Camerounais des USA

Le 17 février 2021, quarante membres du congrès américain ont écrit au Président des Etats-Unis d’Amérique et à son Secrétaire à la Sécurité intérieure, pour solliciter la mise en œuvre de mesures destinées à empêcher le rapatriement vers le Cameroun de certains de nos compatriotes qui se trouvent actuellement en situation irrégulière sur le sol américain. Les mesures sollicitées de la part de l’exécutif américain seraient activées dans le cadre du Temporary Protected Status ou du Deferred Enforced Departure, deux instruments mis au point en vue d’assurer la protection de ressortissants étrangers vivant aux Etats-Unis « contre les crises civiles, politiques et humanitaires dans leur pays d'origine qui rendent leur retour dangereux » ou « si les conditions dans le[ur] pays rendent le[ur] retour dangereux ».

Rapport 2020 sur les Droits de l’homme et la Gouvernance du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun

Cette première Edition du Rapport du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun sur l’état des Droits de l’Homme et de la Gouvernance au Cameroun illustre l’engagement du Parti à promouvoir les libertés et la bonne gouvernance.

Les éditions suivantes seront désormais, sauf cas de force majeure, publiées au début de l’année qui suit celle visée par le Rapport...

Message de fin d'année 2020 du Président élu du Cameroun Maurice KAMTO à la Nation

Camerounaises, Camerounais,

Mes chers compatriotes,

Nous voici parvenus au terme de l’année 2020. Comme les précédentes, l’année 2020 a été une année éprouvante de plus pour le Cameroun. Dans notre pays, les années se suivent et se ressemblent désormais, marquées qu’elles continuent d’être par le déclassement avancé d’un pays pourtant si riche et porteur d’une flamme unique dont l’incandescence prochaine marquera la renaissance de l’Afrique. Sur le chemin vers l’éveil de ce sursaut camerounais qui vient, les épreuves cathartiques de l’année 2020 se déclinent en quatre points principaux...

Communiqué du Secrétaire Général du MRC sur la corruption politique au Cameroun

Des informations récurrentes font état de l’intensification des efforts du régime de Yaoundé en vue, croit-il, de tenter à nouveau de fragiliser, voire de détruire le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC). Ainsi, à la multitude des mesures répressives et discriminatoires de nature administrative, politique et judiciaires instituées contre le MRC depuis sa création, M. Biya et son régime auraient désormais recours à leur moyen de prédilection : la corruption à grande échelle..