Langue

warning: Creating default object from empty value in /home/mrcparty/www/sites/all/modules/i18n/i18ntaxonomy/i18ntaxonomy.pages.inc on line 34.

Actualités

Lettre de Maurice KAMTO à la femme camerounaise à l’occasion du 08 Mars 2014

Chères mamans,  femmes et filles du Cameroun, mes chères compatriotes.

Dans quelques heures, vous allez célébrer, comme à l’accoutumée, la journée internationale de la femme. C’est une journée qui vous est entièrement consacrée, un jour spécial pour mettre en exergue la lutte pour vos droits et faire entendre vos voix. Par conséquent, ce jour  ne saurait être uniquement consacré à la réjouissance; il doit également  être un moment d’intenses réflexions sur la condition de la femme.

La journée de la femme est l’occasion de  procéder à l’examen de la condition de la femme dans notre pays. Les difficultés auxquelles vous êtes confrontées sont importantes; elles pénalisent la vie de la nation.

Avec plus de 50% de la population totale, la proportion des femmes  est supérieure à celle des hommes dans notre pays.  Pourtant, les problèmes auxquels la femme camerounaise  est confrontée ne trouvent pas dans les politiques publiques les réponses idoines.  De nombreuses statistiques disponibles sont éloquentes à cet égard...

Maurice KAMTO rend hommage à Charles ATEBA EYENE

Maurice KAMTO rend hommage à Charles ATEBA EYENEC’est avec douleur et consternation que nous avons appris le décès du Dr Charles ATEBA EYENE, survenu au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Yaoundé dans l’après-midi du 21 Février 2014, des suites de maladie.

Charles ATEBA EYENE était un jeune homme aux talents multiples. Ecrivain prolifique et universitaire cultivé, il était un entrepreneur politique flamboyant dont l’engagement militant dépassait les clivages partisans. C’était un homme public courageux et infatigable, dont les prises de positions fermes sur les grandes questions politiques et de société ont contribué immensément à enrichir le débat dans notre pays et n’ont laissé personne indifférent. Sa pensée critique n’a épargné personne, y compris dans les rangs de son propre parti politique. M. ATEBA EYENE était un combattant infatigable pour la justice, plus de libertés démocratiques et l’égalité sociale au Cameroun. Il a inspiré de nombreux jeunes, notamment à travers son association Le Club éthique.

Avec plus d’une vingtaine d’ouvrages produits en si peu de temps et concernant presque tous les domaines de la vie nationale, il est sans conteste l’écrivain le plus productif de sa génération. Cette riche production intellectuelle qu’il lègue à la postérité est une trace indélébile de sa contribution à l’édification de notre société sur un socle de valeurs fait d’exigence éthique, de don de soi pour les causes justes, d’aspiration à une certaine ascèse.  Pour cela, quand bien même il est mort, il reste vivant à jamais dans nos cœurs, dans nos esprits et dans les bibliothèques...

Message du Président national du MRC Pr Maurice KAMTO à la jeunesse camerounaise à l’occasion de la 48e Fête nationale de la Jeunesse le 11 février 2014

Chers jeunes  compatriotes,

Dans les heures qui viennent,  auront lieu les festivités marquant la 48ème édition de la fête de la jeunesse.  Au-delà du rituel composé de diverses activités au cours desquelles s’expriment toute votre énergie et votre désir de vivre dans un monde meilleur, je vous invite à vous arrêter un instant afin qu’ensemble, nous parlions de votre présent et que nous scrutions l’avenir.

Comme vous le savez, le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) accorde une attention particulière à la situation des jeunes de notre pays. On ne peut en dire autant du Gouvernement de la République. On doit relever pour le déplorer le peu d’intérêt de ce Gouvernement pour la jeunesse camerounaise dont les conditions de vie n’ont jamais été aussi précaires et l’avenir aussi incertain. Ce peu de considération à votre égard se perçoit notamment à travers la faiblesse des données statistiques permettant de cerner votre situation, et l’absence de données chiffrées sur les objectifs du Gouvernement en matière de formation technique et de lutte contre le cancer du chômage des jeunes.

Comment faire face aux nombreux maux qui minent la jeunesse camerounaise, entravent son épanouissement et privent le pays du bénéfice légitime qu’il est en droit d’attendre de ses multiples talents ? La jeunesse de notre pays n’a-t-elle désormais pour seuls horizons que le chômage endémique, la misère radicale que dissimule mal les petits métiers de survie, l’immigration forcée et aventureuse qui s’achève souvent dans les dunes du désert ou les flots des océans, l’exil économique où au manque d’emploi s’ajoute la détresse psychologique ? Telles sont quelques questions que la Gouvernement de la République doit se poser et auxquelles il doit apporter des réponses efficientes sur la base d’études socioéconomiques mises à jour régulièrement...

Communiqué du MRC suite au décès de Abel EYINGA

C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris la disparition, le jeudi 16 janvier 2014 à Ebolowa au Cameroun, de l’historien et patriarche politique Camerounais, Dr Abel Eyinga, décès survenu des suites d’une longue maladie.

En cette douloureuse circonstance, le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) tient à saluer, d’une résonnance particulière, la mémoire de ce personnage qui aura marqué par son courage et son brio intellectuel les premières heures de l’histoire politique du Cameroun postcolonial.

Intellectuel d’envergure, nationaliste intransigeant, M. Abel EYINGA se sera illustré toute sa vie durant par une rigueur morale exemplaire, son humilité intellectuelle et la force de ses convictions.

Abel EYINGA était un symbole de la lutte anticoloniale, un opposant historique résiliant au régime dictatorial des deux premières décennies après l’indépendance de notre pays, un résistant acharné à l’oppression politique dont il a souffert dans sa chair.

Il n’a pas gouverné ce pays pour lequel il caressait le plus grand rêve ; il ne lui manquait pas les aptitudes nécessaires pour ce faire. Mais il n’aura pas vécu pour rien. Il demeurera une source d’inspiration pour tous les patriotes camerounais et une référence de valeur pour la jeunesse camerounaise si souvent déboussolée.

Avec son décès, le Cameroun vient de perdre une conscience politique et morale, une icône de la lutte pour la liberté et la démocratie. C’est une étoile qui s’éteint.

Le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun, bouleversé par cet événement tragique, bien que prévisible, se tient aux côtés de sa famille. Par la voix de son Président National, il lui  adresse ses plus sincères condoléances. Qu’elle soit assurée de toute notre amitié et de notre plus profonde compassion...

Emission Entretien avec Maurice KAMTO à STV de Thierry NGOGANG

Message de fin d’année 2013 du Président National du MRC Maurice KAMTO aux Camerounais

C’est, chaque fois, avec un même sentiment d’honneur et de respect profond que je m’adresse à vous. Il en est ainsi  en particulier en fin de l’année, à un moment où vous aspirez légitimement à oublier un peu les soucis quotidiens pour passer un moment de joie partagée en famille ou entre amis. L’ampleur et la gravité des difficultés auxquelles beaucoup d’entre vous doivent faire face, même en cette période festive de l’année, auraient pu m’imposer le silence. Mais, c’est précisément  parce que je ne saurais être indifférent à vos peines, ni silencieux devant nos malheurs que je crois de mon devoir de m’adresser à vous précisément en ce moment. Je le fais dans le but de vous exhorter à ne pas baisser les bras, à préserver notre foi commune en un avenir meilleur pour cette terre bénie du Cameroun.

Message de condoléances du MRC suite au décès du Président Nelson Mandela

A Son Excellence
Madame Zanele Markina

Haut-Commissaire de la République d’Afrique du Sud au Cameroun
Yaoundé

Excellence,

Nous avons appris avec une profonde tristesse, le décès du Père fondateur  de l’Afrique du sud postapartheid, libre, démocratique et multiraciale, Nelson Rolihlahla Mandela, résistant acharné, mythique héros de la lutte pour l’égalité raciale, Prix Nobel de la Paix.

En cette douloureuse circonstance, nous joignons notre voix à celle de millions de nos compatriotes Camerounais pour adresser  à la famille de l’illustre disparu, à vous-même et au peuple Sud-africain tout entier, nos condoléances les plus sincères et profondément attristées.

Madiba a été un modèle de courage, ...