Language

Meeting historique du Président élu Maurice KAMTO à la place de la République à Paris le 1er février 2020

Le Président Maurice KAMTO a présidé un meeting historique le 1er février 2020 pour témoigner sa gratitude à la diaspora Camerounaise, pour le soutien inconditionnel qu'elle lui a apporté ainsi qu’à l'ensemble des codétenus politiques pendant la durée de leur incarcération à la prison centrale de Kondengui.

Combien étaient-ils? Devant une foule surchauffée de plus de 300 mille personnes venant de partout en Europe, du Canada et même des USA, le Président élu a fustigé les dérives tribales entretenues par le régime dictatorial et illégitime en poste à Yaoundé. Il est également revenu sur les différentes crises sociaux-politiques qui secouent le Cameroun. "Nous allons régler toutes ces crises et réconcilier les Camerounais, avec l'aide de Dieu".

Bien avant la prise de parole du Président élu, la scène a été chauffée par de nombreux artistes Camerounais:

- d'abord le rappeur One Love, de son vrai nom Stève Roland Etogo, a entonné son hymne "Paul Biya doit partir", chantée pour inviter Monsieur BIYA, 86 ans et 37 ans de règne sans partage, à quitter le pouvoir.

- ensuite le rappeur engagé le Général Valsero, de son vrai nom Serval Abe, avec son titre "Lettre au président", toujours pour appeler BIYA à laisser le pouvoir. Valesero a également interprété son titre à succès "Résistance", dans laquelle il attribue à Paul BIYA plusieurs crimes, principalement dans les régions anglophones du Cameroun (NOSO).

- Papa ZOE, magistral

- NKODO SITONY, la star de la soirée. Applaudi pendant de longues minutes, a interprété ses chansons mythiques

Etaient également présents aux côtés du Président élu: la Présidente des femmes du MRC AWASUM Mispa, sa Majesté perpétuelle BILOA EFFA, le Président Albert NDZONGANG, le conseiller Christian PENDA EKOKA, le vice-Président Me Emmanuel SIMH tous venus du Cameroun, Wilfried EKANGA.

L’histoire retiendra que le Président élu Maurice KAMTO a battu un record de mobilisation jamais atteint par un leader africain sur la place de la République. Une camerounaise dans l’anonymat n’a d’ailleurs pas manqué d’exprimer son satisfecit: "La présence de Maurice Kamto à Paris prouve qu’il n’est pas seulement un président, mais un seigneur“, a-t-elle souligné.

Denis Albert NGANKAM, à Paris.